La pompe à chaleur représente le système de chauffage le plus répandu dans les pays européens. Son utilisation connaît une croissance significative en Europe depuis quelques années. Ainsi, de 2018 à 2020, les données relatives à la vente et à l’installation de ce dispositif révèlent une hausse moyenne de plus de 10% ; une proportion qui devrait doubler d’ici 2030 selon les prévisions des experts. Quels sont donc les facteurs de l’admirable envolée du marché européen des pompes à chaleur ? Cet article fait la lumière sur les raisons de cette fulgurante expansion.

Des performances remarquables


L’installation d’une pompe à chaleur constitue une initiative avantageuse à bien d’égards. Les atouts de ce mécanisme se confirment aussi bien sur un plan pratique qu’économique.

Un dispositif polyvalent

Une pompe à chaleur constitue une solution de chauffage aux multiples fonctionnalités. Ce mécanisme devient très populaire en Europe, notamment en France, comme le démontre cet article. Les modèles traditionnels de pompe à chaleur permettaient de pourvoir une habitation non seulement en air chaud, mais aussi de l’alimenter en eau chaude. Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques, des modèles de pompes à chaleur capables de fournir de l’air conditionné ont vu le jour.  

Un fonctionnement écologique

Les pompes à chaleur disposent d’un mécanisme de fonctionnement très respectueux de l’environnement. Une pompe à chaleur ne produit pas d’air, mais le déplace. Ainsi, dans un contexte européen marqué par des températures très variées en fonction des saisons (été, hiver ou automne), la pompe à chaleur recueille l’air extérieur qu’elle transfère vers l’intérieur. Pour ce faire, elle n’emploie que 20% d’énergie électrique, les 80% restants provenant d’une source d’énergie renouvelable.

Un mécanisme avantageux


En plus d’être très abordable, la pompe à chaleur permet aussi aux ménages de réduire considérablement leurs dépenses en énergie. En France, plus de 40% de la dépense énergétique des ménages sert à réchauffer ou à refroidir leurs maisons. De par ses multiples utilités, la pompe à chaleur contribue à la réduction de moitié de l’énergie utilisée dans une maison. Certains modèles ultra-performants permettent même une diminution de ¾ de la consommation énergétique usuelle. Il serait néanmoins judicieux de solliciter l’aide de professionnels afin de procéder au choix d’un modèle adéquat. Découvrez cet article pour en savoir plus.

Un cadre législatif favorable

La décarbonisation constitue l’un des objectifs phares des pays de l’Union Européenne. L’organisation mène des actions en vue d’une neutralité carbone à l’horizon 2030. Pour cette raison, plusieurs législations ont été adoptées dans les pays européens afin de promouvoir l’exploitation des pompes à chaleur. Il s’agit par exemple de la réglementation générale RT2012 fixant une norme minimale d’isolation thermique pour les nouvelles constructions. De même, l’utilisation de chaudière est dorénavant proscrite par des dispositions législatives en Hollande.

Des aides gouvernementales

Dans la plupart des pays européens, les gouvernements mettent en place des mesures afin d’encourager leurs populations à adopter les énergies renouvelables. En France, on distingue entre autres :

  • Ma Prime Renov ;
  • Le prêt-éco à taux zéro ;
  • Les mécanismes prévus par le Code de l’énergie et bien d’autres aides.

Toutefois, l’éligibilité à ces subventions demeure soumise à certaines conditions. En ce qui concerne les pompes à chaleur, seuls les modèles air-air et air-eau bénéficient de ces prestations. Par ailleurs, l’installation du dispositif doit être réalisée par une entreprise certifiée RGE.