Acquérir un véhicule poids lourd n’est pas une tâche de tous les jours. Elle nécessite une préparation rigoureuse et méticuleuse afin de satisfaire ses besoins et d’éviter les arnaques. Découvrez comment se préparer ainsi que les étapes à suivre pour réussir l’achat d’un véhicule poids lourd !

La définition de ses besoins

La première étape pour réussir l’acquisition d’un véhicule poids lourd est la définition des besoins. Il est important de connaître le modèle ou le type de véhicule qu’on recherche. Pour y arriver, il faut tenir compte du type de marchandise que le camion doit transporter. Il faut s’attarder sur leur volume et leur poids, mais aussi sur les trajets à effectuer.

Avant de rechercher des offres de remorques en Belgique sur Truck1 par exemple, il est nécessaire de définir le budget à consacrer à cet achat. Une estimation assez réaliste du prix du camion doit donc être faite. Évidemment, le prix du véhicule poids lourds dépend de nombreux facteurs comme son type, son ancienneté, sa carrosserie, etc.

Effectuer les vérifications nécessaires

Après qu’une offre de modèle ait été retenue, il est essentiel d’examiner sa côte Argus. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises ainsi que les arnaques. De nombreuses autres vérifications doivent être faites. Il s’agit en premier lieu de questionner le vendeur afin d’avoir le plus de renseignements possible sur le passé du véhicule.

Les éléments du questionnaire doivent s’axer autour de tous les aspects de l’utilisation préalable de l’engin. Il s’ensuit la vérification de l’état du camion. Il est nécessaire à cet effet de s’assurer que soit le contrôle technique est vierge, soit il n’occasionne pas une contre-visite obligatoire.

Il faut par la suite soi-même s’assurer du bon état de certaines pièces comme :

  • les suspensions en contrôlant les sangles et les bouteilles d’air qu’ils maintiennent ;
  • l’hydraulique en vérifiant l’absence de fuite d’huile ;
  • le châssis ;
  • les pneus ;
  • le joint de culasse.

Il est fortement recommandé de faire un essai avec le véhicule sur la route. C’est le meilleur contexte pour inspecter la direction, l’embrayage et le freinage.

La direction se contrôle en relâchant le volant lors de la conduite. Le véhicule poids lourd ne doit pas vibrer ou causer de déviation du camion de sa trajectoire. Pour ce qui est de l’embrayage, il faut être très attentifs aux claquements et aux difficultés rencontrées.


Un test doit également être réalisé sur le disque d’embrayage. Si le camion cale à l’arrêt lorsqu’on passe la troisième vitesse en relâchant l’embrayage, alors le disque est en bon état. En ce qui concerne le freinage, 4 ou 5 crans sont suffisants lors du serrage du frein à main.

Exiger les pièces indispensables

Certaines pièces doivent être fournies par le vendeur pour conclure l’achat d’un véhicule poids lourd après toutes ces étapes. Ces documents attestent de la transaction et rendent officiellement propriétaire du camion, de la remorque ou du véhicule gros porteur.

Il s’agit notamment du certificat de vente ou de cession, de la carte grise, du certificat de non-gage, du carnet d’entretien et du rapport de contrôle technique. Une fois en possession de ces pièces, il n’y a plus de souci à se faire.