Les factures de chauffage dévorent habituellement une bonne partie des revenus. En période hivernale, les dépenses se décuplent. Heureusement, il y a l’alternative du bois qui s’avère une alternative bien plus économique. Non seulement il permet de réduire vos dépenses énergétiques, mais reste aussi une solution écologique. Cependant, pour se réchauffer à moindre coût lors de l’hiver avec du bois, il importe de savoir en apprêter. Voici comment s’y prendre.

Choisir un bon bois de chauffage

Il existe différentes sortes de bois et tous ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Certains plus durs sont susceptibles de durer plus longtemps et de fournir plus de chaleur. Il s’agit par exemple de :

  • Le châtaignier ;
  • Le chêne ;
  • Le frêne ;
  • Le hêtre ;
  • Etc.

D’autres, tels que l’épicéa, le mélèze, le sapin ou les arbres fruitiers qui s’avèrent plus légers se consument plus vite et vous serviront à démarrer le feu. Vous convenez donc qu’il faudra vous approvisionner tous ces deux types de bois pour mieux supporter le froid hivernal.

Prendre les dispositions idoines avant de partir couper du bois

Pour vous rendre sur votre propriété ou dans une forêt et couper du bois de chauffage, vous devez prendre certaines mesures fondamentales.

Bien se protéger

Pour votre bien, vous devez mettre un équipement de sécurité avant de commencer le travail. Portez des gants de protection. Mettez un casque et des lunettes de protection. Veillez aussi à enfiler des chaussures de sécurité et des jambières afin de vous protéger des éventuelles blessures.

Se munir des outils indispensables

Pour couper du bois de chauffage, il vous faudra nécessairement vous munir d’un certain nombre d’outils. Il s’agit notamment d’une tronçonneuse, d’une scie et d’une hache. Chacun de ces outils a des rôles bien distincts à jouer.

La tronçonneuse

Il existe des tronçonneuses thermiques et des tronçonneuses électriques. Les dernières s’avéreront naturellement difficiles à utiliser dans une forêt. Il devrait d’abord y avoir une source d’alimentation électrique. Une tronçonneuse thermique conviendrait donc bien mieux. Vous devrez néanmoins vous accommoder de son bruit et du fait qu’il ne soit pas très facilement malléable.

La scie

Vous devez en principe vous munir de deux scies pour couper du bois de chauffage. Une scie à bûche avec denture isocèle et une scie américaine. La scie à bûche vous servira à couper le bois sec et celle américaine vous servira à couper les bois verts.

La hache

La hache vous facilitera l’abattage des petits arbres et vous servira à fendre les bûches selon les dimensions de votre foyer. Mais il importe qu’elle soit de bonne qualité et surtout bien affûtée. Procurez-vous de préférence une bonne hache de viking. Non seulement elle s’avère plus pratique pour couper du bois, mais il s’agit d’un véritable objet d’art que vous pourrez ajouter à une éventuelle collection d’objets d’art.

Bien conserver le bois

Avant tout, il faudra procéder au séchage des bûches que vous aurez fendues en les étalant sur des palettes. Elles pourront ainsi vous produire, à l’avènement de l’hiver, de réconfortantes chaleurs. Après cela, vous devrez soigneusement ranger les bûches sous un abri bien aéré et les couvrir à l’aide d’une bâche.